Accueil |

Abjad

Note : cette page contient des caractères qui ne sont pas nécessairement présents dans les polices de caractères courantes. Si vous constatez que certains sont remplacés par des carrés, des points d'interrogation ou autres, consultez la page Unicode pour régler facilement ce problème. De plus, votre système et votre navigateur doivent être à  jour pour prendre en charge l'affichage complexe des caractères arabes. à€ défaut, les mots arabes risquent d'être écrits à  l'envers et sans ligaturess (testez votre navigateur ici).

Un abjad, ou alphabet consonantique, est un alphabet ne contenant que des consonnes, comme en arabe ou en hébreu. Les voyelles ne sont rendues qu'à  la lecture ou bien par des signes auxilaires, comme des diacritiques, auquel cas ces signes ne sont utilisés que dans des textes pédagogiques voire religieux. La majorité des écritures notant des langues sémitiques sont des abjads, pour des raisons liées à  la structure morphophonologique de ces langues, dans lesquelles il est possible, en connaissant les règles de grammaire idoines, de connaître la place et le timbre des voyelles. Les voyelles longues peuvent cependant être notées, au moyen de matres lectionis.

Le terme provient des premières lettres de l'alphabet arabe historique (et non de sa version actuelle), soit ʾalif, bāʾ, ǧīm et dāl (أﺑﺠﺪ).