Accueil |

Alphabet grec

                

Lettres grecques
Α α Alpha Β β ϐ Bêta;
Γ γ Gamma Δ δ Delta
Ε ε Epsilon Ϝ ϝ Digamma
Ζ ζ Dzêta; Η η Êta;
Θ θ ϑ Thêta; Ι ι Iota
Κ κ ϰ Kappa; Λ λ Lambda
Μ μ Mu Ν ν Nu
Ξ ξ Xi Ο ο Omicron
Π π ϖ Pi; Ϻ Ï» San
Ϟ ϟ Qoppa; Ρ ρ ϱ Rhô
Σ σ ς Sigma; Τ τ Tau
Î¥ υ Upsilon Φ φ ϕ Phi;
Χ χ Chi Ψ ψ Psi
Ω ω Oméga; Ï  Ï¡ Sampi
Alphabet grec
L'alphabet grec a été créé sur le modèle de l'alphabet phénicien, qui lui est antérieur. L'alphabet grec tel qu'on le lit actuellement est le résultat de plusieurs siècles d'évolution, au cours desquels les minuscules ont été créées (c'est donc un alphabet bicaméral) et les diacritiques ajoutés. Suite aux conquêtes d'Alexandre le Grand, la culture et l'écriture grecques se répandirent dans une grande partie du bassin méditerranéen. Par exemple, en Égypte, le brassage culturel amena la création de l'écriture copte, inspirée du grec oncial, et complété par six lettres originales tirées de hiéroglyphes démotiques. Il est encore utilisé de nos jours, à  peine simplifié, en Grèce. L'alphabet grec est à  l'origine de plusieurs autres alphabets dont, pour les plus célèbres : Dans le milieu scientifique (mathématiques, physique, etc.), on utilise encore les lettres de l'alphabet grec pour désigner les données à  valeurs variables. Le mot français alphabet provient des deux premières lettres de l'alphabet grec : alpha (α) et bêta (β).

Sommaire
1 L'alphabet grec classique
2 Les lettres grecques dans les sciences
3 Articles connexes

L'alphabet grec classique

L'alphabet grec s'écrit de gauche à  droite ; dans les stades les plus anciens, il a pu s'écrire de droite à  gauche ou en boustrophédon. Il compte actuellement vingt-quatre lettres ; sachant que c'est une écriture devenue bicamérale, chaque lettre possède deux variantes, capitale et minuscule. Deux lettres possèdent des variantes contextuelles, bêta (dans les éditions françaises seulement) et sigma. Les noms des lettres, qui n'ont aucune signification en grec (à  part les voyelles inventées par les Grecs comme omicron, oméga, epsilon) sont vraisemblablement d'origine araméenne et respectent encore l'ordre des 27 lettres de l'alphabet cunéiforme d'Ougarit dont il est très vraisemblablement originaire.

Lettre
capitale
Lettre
minuscule
Appellation Valeur
Α α Alpha a
Β β/ϐ Bêta b
Γ γ Gamma g
Δ δ Delta d
Ε ε Epsilon e
Ζ ζ Dzêta z
Η η àŠta ê
Θ θ Thêta t aspiré (th)
Ι ι Iota i
Κ κ Kappa k
Λ λ Lambda l
Μ μ Mu m
Ν ν Nu n
Ξ ξ Xi x
Ο ο Omicron o
Π π Pi p
Ρ ρ Rhഠr
Σ σ/ς Sigma s
Τ τ Tau t
Υ υ Upsilon u
Φ φ Phi p aspiré (ph)
Χ χ Khi k aspiré (kh)
Ψ ψ Psi ps
Ω ω Oméga à´

Les diacritiques utilisés dans les éditions modernes sont décrits dans l'article « diacritiques de l'alphabet grec Â».

Les lettres grecques dans les sciences

Articles connexes