Accueil |

Buffy contre les vampires

   

Buffy contre les vampires (Buffy the vampire slayer en version originale, abrégée en BTVS).
Cet article fait partie de la série
Série télévisée
Listes
A-B-C-D-E-F
G-H-I-J-K-L-M
N-O-P-Q-R-S-T
U-V-W-X-Y-Z
Voir aussi
Feuilleton télévisé
Soap opera
Telenovela
Articles connexes
Télévision
Chaînes de télévision
Télévision en France
Télévision aux États-Unis
Emmy Awards
Golden Globes

Sommaire
1 Une lecture à  plusieurs niveaux.
2 Analyse des thèmes de la série.
3 Casting
4 Liste des épisodes
5 Voir aussi
6 Ressources sur l'analyse de Buffy contre les vampires

Une lecture à  plusieurs niveaux.

La série télévisée Buffy contre les vampires suscite des appréciations contrastées : profondément débile pour les uns, immorale pour les autres, digne d'intérêt pour les derniers.

Joss Whedon, son créateur, metteur en scène et principal scénariste a fondé le thème de cette série sur une inversion du principe classique des films d'horreur. Au lieu de montrer une blonde pourchassée par des vampires, Buffy est une blonde qui tue des vampires !

Le résultat peut susciter un profond malentendu : il est possible d'apprécier BTVS par une lecture au premier degré, en regardant une jolie fille court-vêtue démolir grà¢ce à  ses pouvoirs les vampires et autres démons dans des scènes d'action efficaces.

Mais l'originalité des scénarios est de permettre une lecture à  un autre niveau, qui donne aux péripéties de Buffy une dimension métaphorique inhabituelle pour une série supposée fournir un simple divertissement au grand public.

Analyse des thèmes de la série.

Il y a deux grands thèmes qui sous-tendent les différentes saisons de Buffy.

En premier lieu, BTVS raconte un parcours initiatique. celui d'une jeune fille qui sort de l'adolescence pour devenir une jeune adulte. Les vampires qu'elle affronte sont la métaphore des peurs et des angoisses qu'elle doit affronter pour devenir adulte :

La durée de la série (sept saisons en tout, avec un projet de deux épisodes supplémentaires pour 2004) permet d'observer sur plusieurs années l'évolution de la psychologie des personnages. Les séries télévisées bénéficient sur ce plan d'une caractéristique hors de portée pour le cinéma.

En second lieu, Buffy est un personnage obsédé par le sexe et par la mort. Éros et Thanatos sont inextricablement liés dans les scénarios de BTVS. L'obsession sexuelle est très présente, mais elle se manifeste surtout par un profond sado-masochisme. Celui-ci était très discret dans la saison 1, puis il est devenu plus visible dès la saison 2 avant d'être ouvertement affiché à  partir de la saison 3.

Buffy sait que son espérance de vie est faible : aucune tueuse de vampire n'a vécu bien longtemps. Elle sait également que son combat contre les forces du mal est sans espoir : elle sera nécessairement vaincue et une autre tueuse devra prendre la relève. Sa mission de tueuse lui a été imposée et elle va souvent faire son devoir contre son gré, en regrettant amèrement sa vie de simple lycéenne.

Buffy n'est pas pour autant un personnage soumis : elle se révolte contre l'autorité du Conseil des observateurs qui la considère comme de la simple chair à  canon. Elle préfère poursuivre son combat de façon autonome, entourée par ses amis, mais en récusant toute tutelle. Il lui arrive de craquer psychologiquement : elle fait une fugue pendant un été et il lui arrive de se réfugier dans un monde imaginaire et régressif lorsque la tension devient trop difficile à  affronter. Mais elle finit par surmonter ses faiblesses pour repartir soulever des montagnes.

Là  réside une des clefs du succès de BTVS : Buffy ne fait pas partie de ces super-héros inoxydables, invincibles et insensibles. Pour partie, les spectateurs se retrouvent dans les failles de Buffy et dans son énergie pour plonger dans un combat à  l'issue forcement fatale. Mais, d'autre part, monde impitoyable, les fans jouissent d'un réel plaisir sadique à  voir souffrir Buffy...

Le message de Buffy est simple : la vie est une tartine de merde, mais cela ne doit pas nous empêcher de filer des grands coups de latte dans la tronche des vampires...

Les rapports de Buffy avec la sexualité sont compliqués. Lorsqu'elle perd sa virginité avec Angel (un vampire !), elle met le monde en péril en manquant provoquer une apocalypse. Le discours n'est pas répressif pour autant : la frustration sexuelle de Buffy est montrée comme une réelle source de souffrance. Même lorsqu'elle a une relation relativement stable avec Riley et qu'elle se montre très « demandeuse Â» de rapports, les scénaristes prennent un plaisir diabolique à  glisser une Faith sexuellement bien plus provocatrice dans le lit de son petit ami.

Buffy fut également tentée par une relation saphique avec Faith, une autre tueuse de vampires, qui exerce une profonde attraction sur Buffy en lui faisant reconnaître l'inavouable plaisir qu'elle prend dans la violence et la mort des vampires. Le thème de l'homosexualité féminine est par la suite abordé de façon très ouverte lorsque Willow, la meilleure amie de Buffy, tombe amoureuse d'une autre fille, Tara, qui se joint à  la chasse aux vampires.

Dans cette série, la mort n'est pas montrée comme une simple angoisse existentielle. Il y a réellement un lien entre Eros et Thanatos dans les scénarios de BTVS. Lors d'un épisode qui montre de façon très crue la mort de la mère de Buffy, un personnage féminin, pourtant amie de Buffy, exprime de façon très incorrecte le regain d'excitation sexuelle que cette proximité avec la mort lui procure ! Spike, un vampire qui aime et hait à  la fois Buffy, éprouve une excitation sexuelle en imaginant Buffy en train de le tuer, alors même qu'il fait l'amour avec Harmony, une autre vampire !

De même, Buffy est amenée à  prendre conscience de la fascination que l'idée de sa propre mort lui procure. Cette pulsion de mort trouve à  s'épancher, puisque Buffy meurt une première fois à  la fin de la saison 1, puis se suicide à  la fin de la saison 5 pour sauver sa sÅ“ur, Dawn, par son sacrifice.

La richesse du monde de Buffy a suscité un vaste mouvement de fans autour de cette série, amplifié par Internet. Ironique revanche de l'écrit sur l'audiovisuel, BTVS est la série qui a suscité le plus grand nombre de fanfics, y compris en France. Le public s'est ainsi réapproprié un mythe dans un monde o๠la culture populaire est devenue la propriété privée des entreprises du spectacle...

En conclusion, personne ne dira que BTVS est un chef-d'Å“uvre. Cette série reste un produit de l'industrie de divertissement américaine. Mais les scénarios abordent des thèmes d'une gravité et d'une ampleur insoupçonnables pour un produit censé être de grande consommation. La plus belle distinction reçue par BTVS est celle décernée par le très conservateur et très réactionnaire « Parent television council Â», qui classe Buffy en 2002 comme « la pire des séries télévisées Â»...

Casting

Voir : Buffy contre les vampires - liste des personnages et des acteurs

Liste des épisodes

Voir : Buffy contre les vampires - liste des épisodes

Voir aussi

Ressources sur l'analyse de Buffy contre les vampires