Accueil |

Calligraphie

       

La calligraphie est, étymologiquement, l'art de bien écrire. Ce mot provient des radicaux grecs κάλλος kà¡llos (« beauté Â») et γράφειν grà¡phein (« écrire Â»). Presque toutes les civilisations qui pratiquent l'écriture ont développé un art de la calligraphie. Toutefois, certaines d'entre elles l'ont élevé à  un statut particulier en fonction de contextes historiques ou philosophiques particuliers.

Sommaire
1 Calligraphie latine
2 Calligraphie extrême-orientale
3 Calligraphie arabe
4 Articles connexes
5 Liens externes

Calligraphie latine

La calligraphie latine est associée à  l'histoire de l'écriture en Europe avant l'utilisation de l'imprimerie. La pratique de la copie manuelle a poussé à  pratiquer l'écriture comme un art en y associant souvent l'enluminure ou l'illustration. La pratique de la calligraphie latine est généralement associée à  la copie de manuscrits par les moines chrétiens. Elle se pratique habituellement avec une plume. Elle a poussé à  la création d'un certain nombre d'alphabets qui sont souvent appelés gothiques aujourd'hui.

La calligraphie latine a beaucoup régressé avec l'arrivée de l'imprimerie et de la presse de Gutenberg mais reste le lieu d'une recherche graphique active encore aujourd'hui.

Calligraphie extrême-orientale

La calligraphie est une discipline importante en Chine, o๠elle est appelée 書法 shÅ«fǎ (« méthode d'écriture Â»), ainsi qu'en Corée et au Japon (appelée 書道 shodō, « voie de l'écriture Â»). Elle se pratique avec un pinceau. Des nombreuses règles codifient cette pratique : il faut se tenir droit, respecter l'épaisseur des traits pour chaque partie du sinogramme, etc. Pour l'essentiel, l'imprimerie n'a eu que peu d'emprise sur cette pratique qui intègre largement des aspects religieux et philosophiques.

Pour plus de détails, consulter Styles calligraphiques chinois.

Calligraphie arabe

La calligraphie est aussi très répandue dans les pays utilisant l'alphabet arabe. La calligraphie persane (ou nasta'liq, en fà¢rsi) se pratique depuis le XVe siècle avec un calame. L'aire de prédilection de cette technique recouvre Iran, Turquie (jusqu'au XXe siècle), Pakistan, Tadjikistan, Afghanistan, Inde du nord, et d'autres pays d'écriture arabe.

Articles connexes

Liens externes