Accueil |

Canton français

En France, le canton est une division administrative du département, incluse dans un arrondissement.

Les cantons furent créés en même temps que les départements, en 1790.

Chaque canton peut être composé d'une ou plusieurs communes, en partie ou en totalité.

En zone rurale, le chef-lieu de canton est généralement le siège d'une brigade de gendarmerie et des principales administrations qui ne sont pas présentes dans toutes les communes.

Le canton est une circonscription électorale qui élit un conseiller général lors des élections cantonales. L'ensemble des conseillers généraux d'un département forme le conseil général, qui est l'assemblée départementale. Le département de Paris fait exception, du fait qu'il est en même temps une commune, et que l'administration des deux collectivités relève d'une seule assemblée, le conseil de Paris, élu lors des élections municipales. Il n'y a donc pas de cantons, au sens électoral du terme, à  Paris. En revanche, d'un point de vue statistique, les vingt arrondissements de Paris sont parfois considérés comme des cantons.

Le nombre de cantons est très variable d'un département à  l'autre (le Territoire de Belfort en a 15, le Nord en a 79). Il évolue souvent au cours du temps : régulièrement, les cantons dont la population a beaucoup augmenté sont découpés en cantons plus nombreux, et parfois des cantons très peu peuplés sont supprimés. En 2004, il y avait 4039 cantons en France, dont 156 dans les départements d'Outre-Mer.

L'île de Mayotte, dont l'organisation administrative est proche de celle des départements, est aussi divisée en 19 cantons.

Voir aussi