Accueil |

Maréchal de France


Cet article fait partie de la série
Événements
Guerres
Batailles - Sièges
Unités militaires
Unités militaires
Division militaire
Armées nationales
Armées anciennes
Personnages
Stratèges et Grands capitaines
Armée de terre - Marine
- Armée de l'air
Matériels
Arme - Avions militaires
Places fortes et Chà¢teau-fort
Ordres et médailles
Médailles
Ordres militaires
Ordres religieux
Méta
Articles existants

Maréchal de France est un terme formé à  partir de celui de maréchal. La fonction de maréchal de France fut créée par Philippe Auguste, vers 1190, pour Albéric Clément.
Au siècle suivant, cette fonction devient une des grands offices de la Couronne, désignant un commandant militaire, subordonné au connétable. Après l'abolition de l'office de connétable par Richelieu en 1624, les maréchaux deviennent les chefs suprêmes de l'armée. Parfois le roi crée une charge de maréchal général des camps et armées du roi, qu'il confie aux plus prestigieux maréchaux.
En plus de leurs fonctions militaires, les maréchaux ont aussi la responsabilité du maintien de l'ordre dans les campagnes, par l'intermédiaire des prévà´ts des maréchaux, d'o๠le surnom de "maréchaussée" que l'on donne parfois à  la gendarmerie. Jusqu'en 1791, il y eut 256 maréchaux de France. Le maréchalat est aboli par la Convention en 1793.
Sous le Premier Empire, on parle de maréchal d'Empire. Avec la Restauration, les maréchaux d'Empire (re)deviennent maréchaux de France.
La Loi du 4 aoà»t 1839 prévoit que le nombre des maréchaux de France est de six au plus en temps de paix et qu'il pourra être porté à  douze en temps de guerre. Lorsqu'en temps de paix l'effectif est en excédent du chiffre règlementaire, il peut cependant être fait une promotion pour trois vacances.
En France, le maréchalat est une distinction ou une dignité, non un grade. Il est symbolisé par 7 étoiles (contre 5 étoiles pour le grade le plus élevé, général d'armée, les six étoiles allant autrefois au commandant en chef de la place de Paris).
Sous le Second Empire Napoléon III n'en changera pas le titre. Les maréchaux de France deviennent membres de droit du Sénat.
Lors de la Troisième république, la fonction était perçue comme trop liée avec l'Empire, et aucun Maréchal de France ne fut nommé avant la Grande Guerre. Le dernier maréchal, le maréchal Edme Patrice Maurice de Mac-Mahon, décéda en 1898. C'est durant la guerre de 1914-1918 que la dignité sera rétablie.
Le dernier maréchal de France fut Marie Pierre KÅ“nig.

Sommaire
1 Maréchaux de France

Maréchaux de France

Moyen à‚ge

XVI{} siècle

XVII{} siècle

XVIII{} siècle

Premier Empire

Restauration

Second Empire

Première guerre mondiale

Seconde guerre mondiale

voir aussi