Accueil |

Royaume de Sicile

Le royaume de Sicile est créé en 1130 par l'antipape Anaclet Ier au bénéfice du roi Roger II sur l'île de Sicile, la Calabre, la Pouilles, Capoue et Naples.

La Sicile, conquise de 1060 à  1091 par le « Grand Comte Â», Roger Ier, n'est avant cette date qu'un comté. Le royaume de Sicile reste dans la descendance de Roger II jusqu'en 1194 o๠l'empereur Henri VI, de la dynastie de Hohenstaufen, est couronné roi de Sicile. Son fils Frédéric II lui succède, puis les descendants, aussi bien légitimes qu'illégitimes, de ce dernier.

Charles d'Anjou est désigné roi de Sicile par le pape en 1265 et règne sur l'île, avant d'en être chassé en 1282 par les Vêpres Siciliennes. Le roi d'Aragon Pierre III, gendre du roi Manfred de Sicile, compétiteur malheureux de Charles d'Anjou s'impose dans l'île même, mais ne parvient pas à  conquérir le sud de l'Italie. On assiste donc à  une scission entre deux royaumes concurrents de Sicile, l'un sur l'île, aux mains des Catalano-Aragonais, l'autre sur le continent aux mains des Angevins, ce que l'on appelle improprement le « royaume de Naples Â», ou royaume de Sicile péninsulaire.

Les deux royaumes restent séparés jusqu'en 1442, o๠le roi Alphonse V d'Aragon conquiert le « royaume de Naples Â» et donne naissance au royaume des Deux-Siciles.

En 1713, le duc de Savoie Victor-Amédée II reçoit au traité d'Utrecht la Sicile, qu'il échange en 1720 contre la Sardaigne.

Sommaire
1 Rois de Sicile

Rois de Sicile

Dynastie normande de Hauteville

Dynastie souabe de Hohenstaufen

Roi d'Aragon de la Maison de Barcelone

Rois de Sicile de la Maison de Barcelone

Roi d'Aragon de la Maison de Barcelone

Rois d'Aragon de la Maison de Trastamare

Il devient roi des Deux-Siciles en 1501 par la conquête du royaume de Naples, mais à  sa mort, le royaume des Deux-Siciles est partagé entre son fils bà¢tard Ferdinand qui reçoit Naples et son frère le roi Jean Ier d'Aragon qui reçoit la Sicile en plus des terres hispaniques.

Dynastie de Savoie

Au
Traité d'Utrecht en 1713, la Sicile est confiée au duc Victor Amédée II de Savoie qui l'échange avec la Sardaigne en 1720.