Accueil |

Transit astronomique

Le transit est un phénomène astronomique qui se produit lorsqu'un objet non-lumineux, s'intercale entre l'observateur et un objet lumineux de diamètre angulaire nettement plus grand. Lorsque l'objet s'intercalant a un diamètre angulaire plus petit mais néanmoins proche de l'objet lumineux, on parle d'éclipse annulaire. Lorsque son diamètre angulaire est plus grand ou égal, il s'agit d'une éclipse.

Transit dans le système solaire

Depuis la Terre, et dans le système solaire, seules les planètes intérieures peuvent transiter devant le Soleil.

C'est néanmoins un phénomène rare, qui dans le cas de Vénus ne se produit guère plus de deux fois par siècle, par couple dont les membres sont séparés par environ 8 ans. Les derniers transits de Vénus eurent lieu en 1882 ainsi que le 8 juin 2004. Le prochain aura lieu le 6 juin 2012 mais le transit suivant n'aura lieu que le 11 décembre 2117. Au XVIIIe siècle, le couple de transit de 1761 et de 1769 permit de mesurer la valeur de l'unité astronomique.

Mercure, étant plus proche du Soleil que Vénus, transite plus fréquemment entre la Terre et le Soleil, environ 13 fois par siècle. Les derniers eurent lieu le 15 novembre 1999 et le 7 mai 2003 et les prochains auront lieu les 8 novembre 2006, 9 mai 2016 et 11 novembre 2019.

Précautions à  prendre lors des observations

Observer une éclipse partielle de soleil à  l'Å“il nu ou à  l'aide d'instrument d'observation peut être trés dangeureux et entrainer une cécité irréversible. Une vitre fumée ou des films photographique ne suffisent pas à  protéger les yeux contre toutes les radiations émises par le Soleil et la cécité peut survenir quelques heures aprés l'observation. Il convient de se munir des filtres adaptés, généralement fournis par les revues d'astronomie pour l'occasion. En France ces filtres doivent porter la marque NF.

Une observation par la méthode de projection de l'image du Soleil est elle sans danger car indirecte et réalisable à  l'aide d'un simple loupe et d'une feuille de papier.

Anecdotes

C'est pour observer le transit de Vénus en 1769, (et rechercher le continent austral) que le capitaine James Cook de la Royal Navy navigua d'Angleterre vers Tahiti.

Transit hors système solaire

Certaines planètes extrasolaires transitent également entre la Terre et leur étoile. C'est le cas en particulier de la planète Osiris. Cette caractéristique permet de pouvoir effectuer des mesures sur les atmosphères de ces planètes lointaines. L'observation de transits permet également de découvrir certaines planètes extrasolaires.

Liens Externes