Accueil |

Troie

    

Troie (en grec ancien Τροία), aussi appelée Ilion (Ἴλιος) est une ancienne ville d'Asie mineure, située non loin de la mer Égée, à  l'entrée de l'Hellespont.

Sommaire
1 Troie légendaire
2 Troie historique
3 Voir aussi

Troie légendaire

Fondation

Selon la légende, Troie est fondée par Ilos ou Ilion, premier roi de Troie, fils de Tros, héros éponyme de la Troade. Son fils Laomédon lui succède. Poséidon, puni par Zeus, bà¢tit pour lui les murs de la cité mais, offensé par le roi, il envoie un monstre marin contre Troie. Héraclès tue le monstre mais le paiement convenu lui étant finalement refusé, il tue Laomédon et les siens, à  l'exception d'Hésione, sa fille, et de Priam, l'un de ses fils.

La guerre de Troie

L'histoire légendaire de la guerre avec la Grèce est le sujet de l'Iliade d'Homère et un des sujets de l'Énéide de Virgile, dans laquelle Énée (à†neas) doit abandonner Troie, événement qui mène très indirectement à  la fondation de Rome.

à€ l'origine de la guerre de Troie est l'enlèvement par Pà¢ris, prince troyen, d'Hélène, épouse de Ménélas, roi de Sparte. Pour punir les Troyens, les rois grecs se coalisent et mettent le siège devant la cité. Au bout de dix ans de siège, les Grecs pénètrent dans la ville grà¢ce à  la ruse du cheval de Troie, la pillent et réduisent ses habitants en esclavage.

Troie historique

Antérieurement considérée comme une ville légendaire, l'existence de Troie fut prouvée après la découverte de ses vestiges par Heinrich Schliemann en 1870 dans un monticule appelé Hissarlik. Aujourd'hui, nous savons qu'il existait au moins neuf villes, construites les unes sur les autres dans la même région, et que la première ville fut construite au IIIe millénaire av. J.-C

Pendant les années 1920, l'érudit suisse Emil Forrester déclara que les noms des endroits trouvés dans des textes hittites — Wilusiya et Taruisa â€” devraient être identifiés avec Ilium et Troia respectivement. Il nota aussi qu'un roi wilusien, mentionné dans un des textes hittites sous le nom de Alaksandu était assez proche à  celui du prince de Troie Alexandre, ou Pà¢ris. Ces identifications furent démenties par beaucoup comme étant peu probables ou, du moins, pas prouvables, mais Trevor Bryce défendit cette idée dans son livre The Kingdom of the Hittites (Le royaume des Hittites, 1998), citant une partie de la lettre Manapa-Tarhunda, qui parle du Royaume de Wilusa comme étant situé au-delà  du pays de la rivière Seha (connue à  l'époque classique comme Caicus), et près du pays du Lazpa (mieux connu comme l'île de Lesbos).

Pendant l'à‚ge du bronze, Troie semble avoir été une ville marchande prospère, puisque sa position permettait le contrà´le complet des Dardanelles, par lesquelles tous les bateaux marchands de la mer Égée se rendant dans la mer Noire devaient passer.

La septième ville, qui fut fondée au XIIIe siècle av. J.-C, semble avoir été détruite par une guerre et il y a des traces évidentes d'un grand incendie à  l'intérieur. C'est pourquoi cette ville est supposée être celle décrite dans la légende de la guerre de Troie. La dernière ville sur ce site fut fondée par les Romains pendant le règne de l'empereur Auguste, et semble avoir été une ville très importante jusqu'à  ce que Constantinople devienne la capitale de l'Empire romain au IVe siècle. Par la suite, la vitalité de la ville baissa progressivement. Aujourd'hui, il y a une ville turque qui s'appelle à‡anakkale et qui se situe très près de l'antique Troie.

Celje était appelée la deuxième, ou petite Troie : Troia secunda.

Voir aussi


Troie est aussi le titre d'un film de Wolfgang Petersen, sorti en 2004, qui relate la guerre de Troie de l'enlèvement d'Hélène à  la mort d'Achille : voir Troie.